Ballet de Marseille

Du 01 décembre 2022 au 30 avril 2023

ballet

En 2022 le Ballet national de Marseille fêtera ses 50 ans. A cette occasion, le CNCS et le BNM travaillent à la préparation d’une exposition de costumes retraçant l’histoire de cette compagnie fondée par Roland Petit en 1972.

Cette manifestation permettra de faire découvrir au public un demi-siècle de création chorégraphique, à partir de l’installation du Ballet national à Marseille jusqu’à aujourd’hui. Depuis septembre 2019, le CCN Ballet national de Marseille est dirigé par le collectif (LA)HORDE réunissant trois artistes, Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Hare, qui placent la danse au cœur de leur travail et développent autour de pièces chorégraphiques, des films, des performances et des installations.

L’exposition présentera des pièces nées de collaborations avec Yves Saint Laurent, Hervé Léger, Gianni Versace… à la fois dans l’exploration de leurs dimensions d’archive et de la puissance d’actualité tant pour le monde de la scène que celui de la mode. Le Ballet national de Marseille a toujours été un lieu d’expérimentation, où des dialogues passionnants se sont noués entre chorégraphes et créateurs de mode pour créer de nouveaux imaginaires autour du corps et du mouvement. C’est l’histoire de ces collaborations et de ces œuvres qui sera donnée non pas seulement à voir, mais à ressentir. Dans cette perspective, des temps forts spectaculaires seront prévus durant le temps de l’exposition afin de réactiver la mémoire de certains vêtements et proposer une expérience totale aux spectateurs. Une salle pourra être consacrée aux dernières créations de (La)Horde, et particulièrement à l’expérience en réalité virtuelle qui est actuellement développée autour du spectacle Room With A View. D’ici l’automne 2022, une version VR de la pièce aura vu le jour, et c’est un autre moyen de rendre accessible la danse contemporaine. 

Cette exposition est pensée conjointement avec les évènements qui vont marquer l’année anniversaire de la Compagnie au cours de l’année 2022 à Marseille.

(LA)HORDE a souvent eu l’occasion de présenter leur travail performatif et leurs films dans des espaces de musée, et nous sommes à la fois très honorés et excités par la perspective d’avoir à imaginer un écrin qui pourra accueillir les histoires et les œuvres qui ont traversé l’institution que nous dirigeons aujourd’hui. Nous sommes profondément habités par cet héritage, que nous associons également à l’architecture très reconnaissable, tout en béton blanc, du bâtiment imaginé par Roland Simounet. C’est dans cette perspective que nous envisageons de travailler avec un artiste comme Valentin Vie Binet pour imaginer les espaces de l’exposition et amener un peu de cette architecture et de l’ADN du Ballet au sein du CNCS. Valentin Vie Binet navigue entre le monde de la mode et celui de l’installation, entre le white cube du musée et le set design, avec le béton comme matériau de prédilection. Son travail permettrait de déplacer, tout en l’évoquant, le contexte original de monstration des pièces pour l’ancrer dans un espace de projection à la fois très brut et onirique. 

Autour de ce projet d’exposition, Alice Gavin, artiste associée au Ballet national de Marseille et dont la recherche porte sur le décloisonnement de l’image de la danse, a imaginé un projet d’édition qui fait particulièrement sens pour nous pour médiatiser l’exposition et la faire exister au-delà des murs du CNCS. Ce catalogue sera l’espace où se croiseront images d’exposition, documentation artistique contemporaine et images archives. Les costumes seront le fil conducteur qui permettra de déployer l’historique des Ballets et des créations depuis Roland Petit jusqu’à (LA)HORDE. Il s’agit par ce projet d’envergure de réactualiser la notion d’archives et de l’interroger. Des textes et essais en lien avec l’exposition compléteront le corpus d’images pour éclairer la singularité de ce fonds et des créations pour lesquelles les costumes ont été créées.