Paul Tourenne, le dernier des Frères Jacques s’est éteint

Retour sur l’histoire des Frères Jacques, quatuor incontournable de la variété française et humoristique.

Ce dimanche 20 novembre, à Montréal, le dernier membre du célèbre quatuor français est décédé à l’âge de 93 ans. « Il est mort de vieillesse, son cœur à lâché » confie son fils Robin. Né le 25 février 1923 à Paris, Paul Tourenne fait en 1945, après la Libération, la rencontre de ceux qui, avec lui, formeront les Frères Jacques. Ils commencent avec eux une carrière d’envergure qui s’étendra jusqu’au début des années 1980.

C’est au côté des frères André Bellec (1914-2008) et Georges Bellec  (1918-2012) et de François Soubeyran (1919-2002) que Paul Tourenne devient le premier ténor de la formation. Le public français découvre pour la première fois les Frères Jacques lors d’émissions radiophoniques. Rapidement, leur succès va les mener à La Comédie des Champs-Elysée, et c’est ainsi que leurs chansons traditionnelles et humoristiques séduisent un large public, conquit par l’alliance de la musique, du mime et de l’humour.

Ces experts dans l’art de la facétie ont surplombé la scène française grâce à des chansons formant une anthologie des plus spectaculaires, parmi elles figurent : La queue du chat (1953), La confiture (1973), La Marie-Joseph (1956) ou bien le Complexe de la truite (1956). Les Frères Jacques ont su susciter l’intérêt de grands auteurs comme Raymond Queneau, Jacques Prévert, Boris Vian, Serge Gainsbourg ou encore la célèbre Brigitte Bardot lors de spectacles, étoffant ainsi leur répertoire à la fois loufoque et spirituel.

Les quatre chanteurs sont vêtus d’un simple justaucorps, chacun de couleur différente, dessiné par Jean-Denis Malclès (1912-2002) ainsi que d’un chapeau de type haut-de-forme ou canotier selon les représentations. La formation s’est ainsi créée une image en toute sobriété, alimentant le contraste avec des textes fantaisistes et profonds.

Les Frères Jacques et notamment Paul Tourenne, qui a perpétué la mémoire du groupe après le décès de ses acolytes, ont marqué le patrimoine artistique français, laissant derrière eux un style atypique jamais égalé.

 

 

Retrouvez les célèbres costumes des Frères Jacques au sein de l’exposition « Déshabillez-moi » au Centre national du costume de scène jusqu’au 5 mars 2017. Plus d'informations ici