10 ans déja !

À Moulins, dans l’Allier, fruit de la décentralisation culturelle et d’une étroite collaboration entre l’État et les collectivités, le Centre national du costume de scène fêtera en 2016 ses dix ans. Un succès qui contribue à l’attractivité et au rayonnement du territoire, un moteur pour le développement touristique de la région Auvergne - Rhône-Alpes. En affirmant son ancrage et sa dynamique rendant la culture accessible à tous, le CNCS s’inscrit dans un réseau d'établissements culturels qui donne du sens au mieux vivre ensemble. Vitrine de la création artistique et de l’excellence des savoir-faire des théâtres et des opéras, le CNCS conserve, étudie, valorise, lors d’expositions thématiques, les plus prestigieuses collections de patrimoine matériel du théâtre de France.

DES COLLECTIONS UNIQUES AU MONDE
La Bibliothèque nationale de France, la Comédie-Française et l’Opéra national de Paris constituent les institutions fondatrice du CNCS. Un vestiaire entier et grandiose de l’histoire du costume se démasque ainsi sous les yeux du visiteur à travers les plus prestigieuses collections de France. Le CNCS a ouvert en 2013 un espace permanent dédié au danseur Rudolf Noureev. Riche d’un fonds de plus de 3 500 pièces, cette collection commémore à la fois la carrière exceptionnelle de ce grand danseur du xxe siècle, son travail de chorégraphe, son cadre de vie, son goût pour les décors et les intérieurs opulents, sa passion de collectionneur et son amour pour la musique.


PATRIMOINE ET MODERNITÉ : LE QUARTIER VILLARS
La reconversion d’un ancien site militaire, le Quartier Villars construit à la fin du XVIII siècle, en Centre national du costume de scène a été un défi conduit sur près de dix années grâce à la forte mobilisation de crédits de l’État, du Feder et des collectivités. Opération exemplaire de réhabilitation d’un bâtiment historique en équipement muséal conçu comme un lieu de vie, l’architecte Jean-Michel Wilmotte a assuré l’aménagement intérieur du bâtiment principal et la construction d’un bâtiment de réserves, résolument contemporain.

LE DÉFI DU NUMÉRIQUE
Favoriser la consultation des oeuvres, permettre aux enseignants de préparer la visite du musée, renseigner les visiteurs, accompagner la visite d’outils de médiation, développer les visites virtuelles, le champ numérique a investi le CNCS. Le Centre a été sélectionné par Google pour intégrer son Institut Culturel et rejoindre une plateforme en ligne qui rassemble aujourd’hui 640 institutions partenaires, issues de plus de 60 pays, pour un total de plus de 80 000 oeuvres d’art numérisées en haute-définition, 6 millions d’archives, 150 vues intérieures des musées et plus de 900 expositions, le tout réuni sur un seul et même portail mondial. Cliquez ici pour visualiser notre plateforme.

LE CNCS RAYONNE À L’INTERNATIONAL
Grâce à la qualité de ses expositions fortement scénographiées, le CNCS est régulièrement sollicité pour présenter à l'international des expositions témoignant de la créativité des costumiers, du savoir-faire des ateliers qui les ont réalisés et de la grande qualité des productions françaises de théâtre, d’opéra et de danse. D’abord présentées au CNCS, ces expositions participent à la valorisation du territoire à l’international. 

LE CNCS EN CHIFFRES

  • 650 000 visiteurs depuis l’ouverture, soit près de 75 000 visiteurs par an
  • 10 000 costumes soit plus de 20 000 objets conservés dans les réserves
  • 20 expositions présentées depuis 2006
  • 10 expositions itinérantes dont 8 à l’étranger : États-Unis, Australie, Russie, Roumanie, Brésil, Taïpeï, Singapour, Espagne
  • 8 000 m² de bâtiments occupés, sur un site de 4 hectares, dont 3 500 m2 d’espaces publics : accueil des visiteurs, espaces d’expositions, auditorium, centre de documentation, ateliers pédagogiques…
  • 53 000 visites guidées dont 5 900 groupes accueillis avec 69 000 visiteurs
  • 362 jours par an d'ouverture
  • 15 000 amis Facebook